Home » Blog » 3 choses qui vous empêchent d’être heureux

3 choses qui vous empêchent d’être heureux

3 choses qui vous empêchent d'être heureux

Encore une journée placée sous le signe du désarroi… Sans que vous sachiez pourquoi, une part de vous est toujours plongée dans les ténèbres. Quand les autres voient le verre à moitié plein, impossible pour vous de détourner les yeux des 50 % restants. Même en plein milieu de festivités, quelque chose vous retient éloigné du bonheur.

Et si jamais cette chose sans nom n’était autre que vous ?

Sans le savoir, il est fort possible que vous fassiez l’une de ces trois choses qui empêchent d’être heureux. Prisonnier de vos habitudes, vous vous êtes progressivement éloigné de la lumière et avez plongé dans les ténèbres. Le pire, c’est que les changements ont été si infimes que vous n’avez pas réalisé leur impact à temps. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour changer.

Ici et maintenant, faites-vous une promesse : celle de vous séparer de ces trois comportements qui mettent à mal votre sérénité.

1) Poursuivre un bonheur de façade

Si vous en êtes arrivé là, c’est sans doute parce que vous avez longtemps cherché la satisfaction dans des choses éphémères. Voitures, sacs de luxe, relations frivoles, … Tout ce qui brille n’est pas forcément or.

Dans cette quête pour le paraître, vous avez oublié une personne capitale : vous. Combien de fois votre petite voix vous a-t-elle dit « pas là » ? À combien de reprises avez-vous eu la sensation de ne pas être à votre place ? Ce sont autant de signes indicateurs que la voie que vous empruntez n’est pas la vôtre. Attention : cela ne signifie aucunement qu’elle soit mauvaise, c’est juste qu’elle n’est pas faite pour vous.

Être heureux est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Afin d’afficher un magnifique sourire de Duchenne, il est indispensable de tenir compte de plusieurs paramètres. Quel a été votre parcours de vie ? Dans quel environnement évoluez-vous ? Qu’en est-il de vos aspirations réelles ? Même vos gènes doivent être pris en compte pour vous permettre d’enfin définir le bonheur.

Eh oui… Le bonheur est un domaine si intime qu’il revêt mille et un visages. Soyez sûr que chacun des 7,5 milliards d’êtres humains qui peuplent la Terre a sa propre version de la sérénité. Le challenge est de réussir à dessiner la silhouette de votre bonheur sans vous laisser influencer par celles des autres.

2) Vivre dans le passé

L’existence a ceci de particulier qu’elle est une maîtresse particulièrement sévère. Au-travers d’échecs et de péripéties, l’univers s’attèle à vous transmettre des leçons. Le hic, c’est que beaucoup de personnes ne parviennent pas à lire entre les lignes.

Peut-être avez-vous raté votre permis de conduire trois fois d’affilée… Peut-être en êtes-vous à votre second divorce… Ou alors, vous avez de la peine à trouver votre voie professionnellement parlant. À cause de certains événements, pouvant être de votre fait ou pas, vous n’êtes pas satisfait de votre situation actuelle. Et vous prenez plaisir à remuer le couteau dans la plaie.

Pas un jour ne passe sans que vous ne disiez « si seulement j’avais… ». Cessez immédiatement de vous autoflageller de la sorte. Cela ne vous aide absolument pas à aller de l’avant, c’est même le contraire.

Au-travers de ce discours, vous vous positionnez constamment en victime. Pire encore… Vous devenez l’éternel spectateur de votre vie. C’est un peu comme si vous étiez assis au cinéma et que vous regardiez un long-métrage centré sur votre personne. Est-ce réellement ce à quoi vous aspirez ?

Ce qui est fait est fait. Il n’y a plus rien que vous puissiez effectuer pour y remédier. En revanche, vous avez toutes les cartes en main pour remodeler votre destinée. Regardez votre passé non pas pour vous lamenter mais pour en tirer des leçons. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Quelles est votre part de responsabilités dans ces échecs ? Et surtout, comment être sûr que cela ne se reproduise plus ?

3) Ne pas savoir lâcher prise

Vous êtes un bosseur. Dans vos veines, coule une soif insatiable pour l’excellence. Vous êtes parmi les meilleurs. Vous rugissez de plaisir quand votre nom s’affiche en haut du tableau. C’est grâce à cette rage digne d’un lion que vous avez connu vos plus beaux succès.

Dans le fond, ce n’est pas une mauvaise chose. Absolument pas. Toutefois, il faut faire attention à ne pas basculer du côté obscur de la force. Vous savez… Ce lieu où les professionnels sont à pied-d’œuvre 7j/7, et ce 24 h/24. Ou les congés sont des opportunités en or pour avancer sur des dossiers délicats. Ou les vacances en famille se passent avec un invité de choix : l’ordinateur de bureau.

De temps en temps, il est nécessaire de lâcher prise. N’ayez pas honte d’apprendre à vous relaxer. En bien-être, il est parfois nécessaire de prendre quelques cours. Méditation, sophrologie, huiles essentielles, … Les moyens d’éliminer définitivement le stress sont légion. La seule prérogative est de faire le premier pas. De tendre la main. D’accepter qu’il est temps de changer. En serez-vous capable ?