Home » Blog » La Croatie, destination touristique au-delà de la côte adriatique

La Croatie, destination touristique au-delà de la côte adriatique

  • Voyage
Voyage en Croatie

De la Croatie, merci les réseaux sociaux, on connaît surtout les belles criques de galets, les vues sur la mer Adriatique ainsi que les photogéniques cités balnéaires de Split, Hvar, Rovinj et Dubrovnik. Mais même si la Croatie a plus de 6000 km de côtes et 1000 îlots et îles, elle ne se limite pas à ses rivages.

La Croatie a aussi des vignes, des montagnes, des sites préhistoriques, des châteaux, des stations de ski et beaucoup d’autres spécificités qui en font aussi une très belle destination touristique en dehors des bords de mer.

Le pays a le vent en poupe et l’économie est aujourd’hui tirée par le tourisme. Les Allemands et les Autrichiens y viennent depuis longtemps. Les Français, eux, ont redécouvert le pays au début du siècle. Redécouvert, car la Croatie a une tradition d’accueil touristique depuis la fin du 19ème siècle faisant de ce pays un des plus anciens pays touristiques d’Europe. Les principales destinations touristiques sont réparties le long de la côte Adriatique et c’est vrai qu’il y a des paysages très variés à voir entre les différentes îles du Nord au Sud. Mais se contenter des 10 premiers kilomètres qui bordent l’Adriatique est une erreur. En rentrant dans les terres, la Croatie révèle son vrai visage…

Un petit pays au cœur des Balkans

5000 ans d’histoire, ce n’est pas rien, la Croatie actuelle est toute récente. Le dernier conflit majeur date des années 90. Auparavant, le pays a été tenu d’une main de fer par une dictature. Encore plus tôt, la seconde guerre mondiale n’a pas épargné le pays. Encore avant le pays a été sous domination française, autrichienne et si on remonte encore plus loin, Venise et l’empire ottoman ainsi que les légions romaines se sont régulièrement invitées sur les terres croates. Tiraillé entre l’Orient et l’Occident, entouré de grandes puissances militaires et culturelles, tout cela se retrouve aujourd’hui dans les différents visages de la Croatie : le pays est riche de ses mélanges et le patrimoine historique, particulièrement riche, le montre bien : villes fortifiées, châteaux, grande muraille de Ston, églises de différentes religions, amphithéâtre de Pula…

La Croatie est un pays condensé. Le relief karstique a permis à Dame Nature de sculpter des paysages variés dans des mouchoirs de poche. Et en l’espace de quelques kilomètres à vol d’oiseau, le paysage, la faune et la flore peuvent changer complètement : ici, pas de grandes étendues monotones : il y a toujours quelque chose de nouveau ou d’inattendu à voir. C’est aussi pour ça que la Croatie est le pays d’Europe qui a le plus de zones naturelles protégées (en proportion). Avec plus de 15 parcs nationaux et parcs naturels sur son territoire, la Croatie protège ses richesses naturelles : paysages marins, panoramas montagnards, points de vue de plaine et de colline, ambiance de forêt profonde ou zones humides… la Croatie a tout ça et se paye le luxe d’avoir au moins 3 climats très différents : un climat méditerranéen avec des plages qui évoquent un voyage à Bali, un climat montagnard dans le centre qui vous fera penser à la Suisse et un climat continental dans le Nord et l’Est du pays.

Bien que la majorité des touristes se rendent en Croatie pour y profiter du soleil, il y a beaucoup plus de choses à découvrir en Croatie au-delà du littoral. De plus, on peut largement profiter de la mer en France, il suffit par exemple de se rendre dans le Sud pour profiter des plus belles plages privées de Marseille.

La Croatie centrale

Après avoir délaissé la côte et franchi les Alpes dinariques, le paysage se pare d’un beau manteau vert. Zagreb la capitale est située au centre de la Croatie centrale et les villes de Karlovac, Sisak, Bjelovar sont représentatives de cette région : de longues plaines cultivées dans lesquelles serpentent des rivières sont entourées par des collines boisées. Ça et là, quelques sommets un peu plus hauts que la moyenne permettent de pratiquer le ski en hiver. C’est une région à visiter sans hésiter si vous en avez la possibilité. Si vous avez décidé de voyager en Croatie en camping car, vous pourrez y apprécier des routes pittoresques et des paysages variés, le tout sans vous faire marcher dessus par des foules de touristes.

Zagreb est incontournable : sa ville haute, ses musées et ses animations méritent le détour et l’offre culturelle y est importante. Un petit air de Vienne en Autriche pour ceux qui connaissent… Il y a même quelques musées particulièrement innovants comme le musée des relations brisées qui a été primé à l’international. Point qui peut faire la différence : Zagreb est depuis de nombreuses années une des capitales européennes les moins chères. Avec le budget d’un jour de vacances à Paris, vous pouvez faire 3 jours à Zagreb sans sacrifier sur la qualité des prestations.

La Croatie du Nord

Au Nord de Zagreb, changement d’ambiance. Le tourisme est ici très peu développé alors que les châteaux sont fabuleux. Tout y est très vert et accéder à la Slovénie ou à la Hongrie est une simple formalité. Les destinations de Krapina, Trakoscan ou Varazdin sont les plus indiqués par les guides touristiques. Côté loisirs, ce sont surtout les activités de pleine nature qui sont ici proposées. À condition d’avoir le cœur bien accroché, il est même possible d’y pratiquer la chasse à l’ours.

Comme la nature est omniprésente, l’offre gastronomique est riche et réputée dans tout le reste du pays. Ici, pas de truffe d’Istrie, mais des plats à base de fruits, légumes et gibier. Le tout arrosé par le réputé vin blanc qui est produit sur les coteaux ensoleillés de la région.

La Slavonie

À l’Est de Zagreb, de nouveau un changement d’ambiance et il convient de venir avec ses bottes ! C’est évidemment exagéré, mais de ce côté du pays, le Danube n’est pas loin et les zones humides de l’extrémité du pays laissent aussi leur place aux grandes plaines fertiles. Le grenier du pays est chaud en été et les plages sauvages ou aménagées le long des cours d’eau permettent de se rafraîchir. Les rives du Danube sont le territoire des oiseaux et les grands migrateurs apprécient de pouvoir faire une halte pendant le long chemin de leurs migrations.

Comme pour le reste de la Croatie hors littoral, les activités de pleine nature constituent la majorité de l’offre touristique locale.  Les amateurs de patrimoine ont toutefois de quoi découvrir avec de nombreuses églises, lieux de fouilles archéologiques et villes historiques plusieurs fois millénaires.